Soupe au chou kale et lait de coco

Soupe au chou kale et lait de coco


Le chou kale est depuis plusieurs années la star des cuisines healthy et trendy. Et pour cause, sa ribambelle de vitamines (A, B,C & K) et de minéraux (calcium et fer -100g de kale contiennent 1,7 g de fer tandis que 100g de steak en contiennent 3,6 ) font de lui un super aliment. Ils sont plusieurs cousins à composer cette famille : le chou kale vert, le kale violet ou « red Russian » et le black kale ou chou noir de Toscane aka « cavolo nero » au feuillage plus foncé, moins frisé et à la forme plus oblongue.


Présent sur les étals (principalement des magasins bio) de septembre à février, le kale fait partie des légumes oubliés revenus sur le devant de la scène. Alors qu’il était sur toutes les tables européennes au Moyen-Âge, il est tombé en désuétude uniquement donné au bétail, pour revenir en force ces dernières années.

On peut littéralement le consommer à toutes les sauces : cru ou cuit, en smoothie, salade, gratin, quiche, poêlé ou à la vapeur et bien sûr en soupe. Cette recette au lait de coco lui donne un petit twist exotique très bienvenu en hiver !

Ingrédients pour 2 personnes :
1 petit oignon
1 gousse d’ail
1 phalange de gingembre
4 feuilles de curry
100 g de chou kale vert + chou noir de Toscane
100 g de pois chiches cuits
1/2 litre d’eau
un peu de bouillon végétal (1/2 cube ou 1/2 cc)
Huile de coco
1 citron bio
25 cl de lait de coco
Sauce de soja

Lavez les feuilles de kale et ôtez la nervure centrale. Puis émincez les feuilles en fines lamelles.
Faites bouillir l’eau.

Epluchez l’oignon et l’ail et dégermez-les. Coupez l’oignon en fines lamelles et placez-le dans une casserole avec 2 cuillers à café d’huile de coco à feu moyen..
Pressez l’ail dans la casserole et également le gingembre épluché (si votre presse-ail est en inox, sinon il ne sera pas assez solide), ou coupez le gingembre en tout petits dés. Ajoutez les feuilles de curry.

Faites revenir jusqu’à ce que l’oignon devienne transparent.
Ajoutez ensuite les feuilles de kale et mélangez jusqu’à ce qu’elles deviennent brillantes. Ajoutez l’eau bouillante et un demi-cube de bouillon végétal et laissez cuire quelques minutes -pas trop!- de façon à ce que la couleur des feuilles reste vive.
Ajoutez ensuite les pois chiches cuits et laisser cuire encore 5mn.

Lavez le citron et coupez de fines rondelles que vous pourrez ensuite diviser en 4.

Au dernier moment ajoutez le lait de coco à la soupe. Laissez sur le feu juste le temps qu’il chauffe un peu (sans bouillir) et servez immédiatement la soupe bien chaude avec les morceaux les rondelles de citron. Ajoutez un filet de sauce de soja dans chaque bol.

Accompagnement : riz thaï au graines de cumin et coriandre et en option avec un chutney un peu pimenté.



Soupe Tangerine Tango

Qu’est-ce qu’une soupe Tangerine Tango ?

Tangerine Tango, c’est une couleur du célèbre nuancier Pantone.
Lorsque j’ai contemplé cette soupe née du hasard, j’ai été subjuguée par sa couleur et me suis demandée comment la nommer. En cherchant je suis tombée sur différents codes pas très parlants et aussi sur le beau coquelicot 18-1549 qui m’a fait de l’oeil, mais qui tout compte fait, mentait un peu sur la réalité de cette soupe un peu plus orangée que sur la photo. Et puis Tangerine Tango est apparu ; ça matche mieux, même si ce n’est toujours pas le reflet exact de la réalité. Et surtout quel nom ! Il m’évoque les voyages, les fruits gorgées de soleil et la danse. Tout ce que j’adore ! Et voila ma soupe baptisée 🙂

D’ailleurs est-ce bien une soupe en fin de compte ?
Il y a quelques jours mes yeux se sont attardés sur un article spécial-soupe sortant de sa manche un glossaire.
Une soupe est « de l’eau et divers ingrédients non-mixés, à la texture épaisse. »
Ce qui se présente dans les bols au fil des pages de ce blog jusqu’à présent semble donc un abus de langage !
Apparemment je suis plutôt adepte des potages : « soupes finements mixés », ou des veloutés « potages liés avec de la crème, du beurre [ou des purées d’oléagineux] ».

Pour en revenir à notre bol de soupe Tangerine Tango, il contient de la courge butternut, de la betterave et des kumquats.
Des produits de saison, gorgées de vitamines et antioxydants.
Hyper-rapide à préparer, son goût est à la fois subtil et original.

Ingrédients pour 2 personnes :
300g de courge butternut évidée
200g de betterave cuite
2 kumquats
1 cc de ghee ou 1 cs d’huile d’olive
1/2 cube de bouillon de légumes bio
3 cs de lait de coco
nigelle


Lavez la butternut. Si elle est bio et que votre mixer supporte, vous pouvez laisser la peau.
Coupez-la en tranches fines afin qu’elle cuise plus vite. Dans une casserole, faites dorer les tranches dans l’huile ou le ghee et ajoutez le bouillon. Ajoutez ensuite la betterave cuite coupée en morceaux et mélangez. Puis couvrez d’eau à niveau.
Lavez les kumquats. Ôtez le bout et coupez-les en 4 afin de pouvoir enlever les pépins. Puis ajoutez les quartiers à la soupe.
Laissez cuire à feu moyen jusqu’à ce que la butternut soit tendre (une dizaine de minutes environ).
Placez dans le mixeur (parfois je réserve un peu de bouillon avant de mixer pour ajuster plus facilement la texture) et ajoutez 3 cuillers à soupe de lait de coco. Mixez et ajoutez une pincée de nigelle dans chaque bol au moment de servir.

Eau aromatisée concombre, menthe, citron, gingembre, framboise

L’ eau aromatisée, loin des eaux sucrées aux arômes artificiels de l’industrie agro-alimentaire,  est une infusion maison à froid à base de légumes, fruits, plantes aromatiques ou épices .
Également appelées eaux detox, les eaux aromatisées permettent de s’hydrater et se désaltérer tout au long de la journée par les grandes chaleurs de l’été.
On nous répète en effet de boire, boire, boire nos litres d’eau quotidiens et c’est vrai qu’en été on ne se fait pas prier. A la longue toutefois, notre eau peut nous paraître parfois bien plate et tout moyen étant bon pour canaliser notre créativité débordante, on peut s’éclater à donner au liquide cristallin des notes fruitées et fraîches.
Les fruits, légumes et aromates vont diffuser leur goût, insufflant une saveur légère et délicate à l’eau et également libérer leurs  vitamines et autres propriétés diurétiques et rafraîchissantes (pour le concombre) ou digestives -pour la menthe et le gingembre, par exemple.

J’utilise des ingrédients bio (toujours dans ma cuisine) et particulièrement pour les eaux, car ils restent de longues heures à infuser, alors s’ils contiennent des produits toxiques, eux aussi vont imprégner l’eau… ce serait dommage de se donner du mal sans se faire de bien !

Personnellement je ne sucre pas du tout, car les arômes sont subtils et le goût sucré a tendance à prendre le dessus sur les autres saveurs. Et c’est justement l’un des avantages de fabriquer son eau aromatisée : préférer l’éventail de notre propre inventivité et les qualités des produits frais aux sodas artificiels et homogénéisés.

Ingrédients :
1/2 litre d’eau minérale ou filtrée (en option de l’eau pétillante à ajouter au moment de servir)
2 cc de jus de citron
1-2 cm de gingembre frais
7 feuilles de menthe
12 rondelles de concombre bio
1 poignée de framboises

Eau aromatisée Concombre Gingembre Menthe Citron Framboise Eau Detox Infusion froide Eté Desaltérant Hydratation

Épluchez le gingembre. Dans une carafe, versez l’eau et le jus de citron et ajoutez les framboises, les feuilles de menthe légèrement froissées ou ciselées afin qu’elles libèrent plus facilement leurs arômes, les rondelles de concombre finement tranchées et le gingembre (pressé au presse-ail : c’est rapide et malin car cela extrait bien le jus).
Placez au frigo pendant toute une nuit (idéalement 12h) afin que les parfums se libèrent. Je ne mets pas de sucre (ni sirop d’agave) pour que la boisson reste désaltérante. Filtrez ensuite si vous le souhaitez (sauf les framboises!) et consommez votre eau aromatisée dans les 24h.

Si vous avez envie de créer une boisson pétillante, vous pouvez concentrer un peu plus la préparation de base (même quantité d’ingrédients pour la moitié d’eau) et ajouter l’eau pétillante fraîche au moment de servir (elle perdrait tout son gaz à infuser en carafe pendant 12h, la pauvre !)

Pas peu fiers d’avoir customisé votre breuvage n’est-ce- pas ?

Macchiato spiruline

Je vous présente ma dernière petite bombe, mon starter du matin qui m’aide à me réveiller et à commencer ma journée en douceur, dans la légèreté et avec énergie.

C’est un « latte macchiato », sans une goutte de lait et à la couleur un peu plus herbale que le classique caféiné.

Ceux qui me connaissent savent que le petit déjeuner est mon repas préféré, et que ces dernières années, un peu lassée par les options traditionnelles et sentant que cela ne convenait plus du tout à mon corps ni à ma vitalité, j’ai progressivement expérimenté.

J’aime bien me réveiller en douceur. En bonne yogini, je bois une tasse d’eau tiède, et je n’ai pas tout de suite envie d’avaler quelque chose de solide. Je ne peux pourtant pas partir de chez moi le ventre vide.

En plus, j’ai tendance à manger de petites quantités (du coup je mange plus souvent) et j’ai vraiment besoin que mon alimentation m’apporte beaucoup et de façon concentrée. La spiruline est géniale pour ça puisque cette micro-algue contient plus de 60% de protéines et aussi du fer, de la vitamine B12 qui booste notre cerveau, et de la phycocyanine (ouff, on l’a dit) qui renforce le système immunitaire, c’est ça qui compte !

Depuis déjà 4 ans, je me fais régulièrement des jus de pomme à la spiruline (sinon son goût est assez prononcé). Et puis, -sans l’avoir vraiment cherché- j’ai crée cette combinaison parfaite, à l’effet un peu différent, plus aérien et doux à la fois. Le macchiato spiruline était né !

Les jeux de lumière éphémères étaient hallucinants chez moi ce matin !!

Macchiato Spiruline pomme mousse

Ingrédients pour un grand verre :
20 cl de jus de pomme
5 cl d’eau minérale
1/2 banane
1 cc de spiruline crue en poudre

Versez la cuiller à café de spiruline au fond d’un grand verre.
Mixez dans votre blender la demi banane épluchée, l’eau et le jus de pomme, jusqu’à ce que le mélange mousse. Si vous avez un turbo, c’est le moment de jouer avec !
Verser d’abord un tout petit peu du liquide sur la spiruline pour la délayer, puis ajoutez progressivement le reste du mélange.
Attendez un chouïa avant de consommer (pas trop, on veut garder l’effet mousseux !), pour que la spiruline « s’ouvre » un peu.

 

P.S : En été, je mets la banane au frigo pour que le macchiato soit bien frais, tandis qu’en hiver, j’utilise le jus de pomme à température ambiante pour ne pas boire froid.

Salade de fruits : nashi, raisin noir, reine-claude

L’automne arrive doucement, à pas feutrés, encore du soleil et des journées un peu longuettes, et nos étals changent doucement. Le raisin pointe et toute la famille des prunes. Originaire de l’Est de la France, petite, j’aimais bien cette époque de la rentrée qui coïncide avec les vendanges et la récolte des mirabelles et des quetsches.

Et au fil des voyages et des rencontres mon amour des fruits n’a cessé de grandir et s’enrichir.

 C’est grâce à Miyuki, ma colocataire japonaise à Barcelone, que j’ai découvert le nashi.

« Nashi », c’est le petit nom de la poire en japonais, même si d’apparence le fruit fait aussi un peu penser à une pomme. D’ailleurs, parfois on l’appelle pomme-poire histoire de mettre tout le monde d’accord…C’est sa texture ferme à la coupe surtout qui me rappelle la pomme tandis que sous la dent on retrouve la poire, en version très juteuse et rafraichissante.

 En flanant l’autre jour je suis tombé sur des nashis bio, alors hop dans le sac!

Et c’est ainsi qu’est née cette recette de salade de fruits automnale un peu japonisante.

 

Ingrédients pour 2 personnes :

1 gros nashi (les bio sont petits, alors prenez-en 2!)
10 reines-claudes
Quelques grains de raisin noir
1 cc  d’hydrolat (ou eau florale) de cassis

Automne japonisant, nashi raisin reine claude

Lavez bien les fruits. Coupez les grains de raisins en 2 et les reines-claudes en quartiers. Découpez le nashi en quartiers très très fins, transparents. J’ai préféré ne pas faire de sirop pour cette salade, car les fruits sont déjà naturellement sucrés et tous assez juteux. J’ai simplement ajouté une cuiller à café d’hydrolat de cassis diluée dans un peu d’eau pour apporter une petite note parfumée et lier le mélange de fruits.

Allez miam miam, et vive l’automne !