Salade de radis noir au yaourt et à l’orange

Le radis noir est arrivé sur nos terres d’Europe avant le radis rose pourtant beaucoup plus populaire.

On le trouve sur les étals de septembre à mars.

Selon la Médecine Chinoise Traditionnelle, sa saveur piquante vient nourrir les poumons et le gros intestin et permet à notre énergie vitale de mieux circuler. Le radis noir est très riche en vitamine C, en calcium et antioxydants. Il soutient notre foie et favorise une bonne digestion ainsi que l’élimination des toxines.

Je l’avais déjà mis à l’honneur dans une bouchée sucrée-salée. J’aime bien contraster son caractère avec des saveurs plus douces ou onctueuses comme l’avocat ou ici le yaourt. L’orange donne aussi un peu de peps à cette salade fraîche. 

Ingrédients pour 2 personnes :

1 petit radis noir

Un peu de zeste d’orange

Je vous propose 2 variantes de sauce :

Sauce vegan :

2 cs de yaourt de soja (à adapter en fonction de votre quantité de radis – j’ai choisi un yaourt grec de soja pour plus de crémeux)

2 cs de jus d’orange

2 cs de vinaigre de cidre

sel (sur la photo j’ai utilisé du sel noir, il n’y a pas de poivre le radis étant déjà piquant)

Sauce aux huiles essentielles * (à éviter si vous êtes enceinte) :

2 cs de yaourt de brebis

1 cs de crème végétale

1 goutte d’huile essentielle de citron

1 goutte d’huile essentielle d’orange douce

1/2 cc de vinaigre d’umeboshi (il s’agit d’un vinaigre très salé donc n’ajoutez pas de sel sans avoir goûté auparavant)

Salade fraîche et piquante radis noir yaourt orange automne hiver printemps foie digestion

Eplucher le radis noir, puis le râper (avec une râpe fine).

Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients de la variante choisie puis verser sur les radis.

Décorer avec les zestes d’orange.

*NB : Concernant l’ingestion des huiles essentielles, veillez à vous en procurer d’une extrême qualité (bio évidemment et si possible avec une transparence sur les procédés de distillation). Personnellement j’utilise les huiles doTerra (contactez-moi pour en savoir plus)

Kichari, plat indien végétarien detox

Cet automne, j’ai expérimenté le kichari sous toutes ses coutures.
Dans le cadre d’une detox ayurvédique, il a été la base de mon alimentation pendant quasiment 1 mois. Autant vous dire que je suis devenue top cheffe en la matière. Déçue au début, car j’obtenais une consistance proche du gloubi-boulga, j’ai finalement réussi à ce que le riz garde un peu de sa tenue. Car je suis de celles qui ne peut pas manger avec plaisir si visuellement le contenu de mon assiette n’est pas esthétique.

Le kichari (parfois écrit kitchari) est un plat végétarien composé de riz basmati (céréale douce pour l’intestin), légumineuse (lentilles, haricot mungo), épices et légumes.
Il est peut être consommé comme plat unique, en mode mono-diète.
L’idée est de mettre le système digestif au repos. Le kichari peut être consommé lors d’une convalescence ou si nous voulons nous remettre d’excès (par exemple après les repas de Fêtes souvent riches et arrosés). Il élimine les toxines accumulées et régènère les tissus sans générer de stress pour l’organisme.
C’est un plat qui convient à toutes les constitutions (on dit qu’il est « tridosha », c’est-à-dire qu’il équilibre les 3 doshas ou constitutions). Nourrissant, facile à digérer, il apporte énergie et satiété. Parfait aussi pour la période du post-partum.

On peut faire une monodiète de kichari le temps d’un weekend par exemple. On consommera donc exclusivement ce plat au dejeuner, ponctué d’infusions chaudes tout au long de la journée (eau chaude et gingembre par exemple) et d’un repas léger le soir (soupe de légumes). Le matin pour le petit-dej vous pouvez préparer une crème douce (à base de farines de céréales).
Au-delà de cette durée, et si c’est dans le cadre d’un traitement, veillez à être supervisés par un praticien en ayurveda (comme ce fut mon cas).

Les épices sont réchauffantes et permettent de stimuler Agni, le feu digestif. Le riz associé à une légumineuse apporte des protéines et des fibres, les légumes des fibres et des vitamines.

Pour que le plat soit le plus digeste possible, on limite le nombre de légumes à 2. La simplicité soulage notre organisme qui a moins d’informations à traiter, d’ingrédients à transformer.
L’idéal est de choisir des légumes de saison qui ont le même temps de cuisson et de les couper en petits morceaux pour que ça soit aussi synchro avec la cuisson du duo céréale + légumineuse.

Ingrédients pour 1 pers pour 1 repas :
110 g de riz basamti blanc bio
40 g de lentilles corail bio
200 g de légumes de saison (carotte et courge en hiver par exemple)
1/2 cc de graines de fenouil
1 cc de cumin en poudre
2 capsules de cardamome : en extraire les graines et les écraser
1 cs de ghee ou huile de sésame (non-torréfiée)
1 cc de curcuma en poudre
1/2 cc de gingembre en poudre
1 pincée de sel
Herbes aromatiques fraîches : coriandre ou persil plat
Option : oignon ou tronçon de blanc de poireau

kichari kitchari ayurveda monodiete detox agni digestion riz légumineuse légume

Rincez le riz et les lentilles abondamment.
Pelez, lavez et coupez les légumes en petits dés (les carottes cuisant plus lentement que la courge, je les coupe en plus petits morceaux)
Dans une casserole, faites chauffer les épices (cumin, fenouil, cardamome) dans le ghee ou l’huile de sésame. Cette étape permet de libérer les saveurs et les propriétés des épices.
Ajoutez un petit oignon émincé ou quelques lamelles de blanc de poireau et faites dorer un peu. Puis ajoutez le curcuma et le gingembre, le riz et les lentilles et remuez pendant 1 mn. Ajoutez ensuite les légumes, remuez à nouveau pour que tous les ingrédients s’imprègnent des épices, puis versez de l’eau froide à niveau et couvrez.
Laissez cuire à feu moyen jusqu’à ce que le mélange fasse de petites bulles, puis baissez à feu doux et laissez cuire jusqu’à ce que la préparation ait absorbé l’eau. Vérifiez de temps en temps si vous avez besoin de rajouter de l’eau, un peu comme pour le risotto (le riz et les lentilles doivent être cuits, vous pouvez aussi piquer les légumes pour vérifier la cuisson).
J’aime bien mélanger de temps en temps le kichari, pour que le riz cuise de façon homogène sans s’agglomérer dans le fond de la casserole et que les épices se diffusent bien.
Servez et ajoutez les herbes aromatiques ciselées et une pincée de sel.

Quelques conseils :
Utilisez des produits frais de saison, bio ou de l’agriculture raisonnée (circuits courts etc.) afin d’avoir le maximum de nutriments et vitamines. Prévoyez la quantité juste pour un repas : évitez de congeler ou de réchauffer. En ayurveda on dit que l’alimentation contient -outre les nutriments et vitamines- du prana (ou du jing dans la diétiétique du Tao), c’est-à-dire un certain niveau de vitalité. Il est donc important de ne pas générer de restes pour que notre alimentation soit vivante.

Combinaisons à piocher par saisons :
Automne-Hiver :
carotte, courge (butternut, potimarron…), panais, épinards (les ajouter coupés en lamelles quelques minutes avant la fin de la cuisson), patate douce, chou-fleur, navet, céleri, brocoli
Printemps-Eté : épinards, petits pois, asperge, courgette, fenouil

Les huiles essentielles de l’été

La tête dans notre valise, on pense au maillot de bain, jolies robes, shorts, chaussures de rando et à la crème solaire. On balance vite fait une paire de tongs et un pareo.

N’oubliez pas de rassembler aussi quelques flacons d’huiles essentielles qui feront la différence cet été pour prévenir ou guérir les petits bobos, vous ressourcer ou simplement prendre soin de vous.

Voici les huiles essentielles de l’été à glisser dans vos bagages* :

Huiles essentielles de l'été doTerra solutions naturelles aromathérapie

Lavande vraie : elle possède des vertus cicatrisantes et régénérantes de la peau en cas de coupures, égratignures, brûlures, coups de soleil, piqûres (guêpes, taons), ampoules…
Appliquez directement sur une piqûre ou une égratignure ou diluez quelques gouttes dans une huile végétale neutre (Calendula par exemple) et massez doucement la partie affectée par un coup de soleil.
Vous pouvez aussi prendre un bain soulageant en diluant 4 gouttes d’huile essentielle de Lavande et 5 gouttes d’huiles essentielles de Petit Grain dans une base lavante neutre ou un bol de sel d’Epsom. Très apaisant pour se relaxer et tomber dans les bras de Morphée.
Melaleuca (Tea Tree) : grâce à ses propriétés antiseptiques et désinfectantes, elle est toute indiquée pour les égratignures ou les piqûres d’insecte pour éviter une surinfection en cas de démangeaison. On peut appliquer une goutte directement sur la piqûre ou sur la plaie. Elle est aussi efficace en cas de coups de soleil.
Menthe poivrée  : la menthe procure un « effet glaçon », elle est rafraîchissante en application cutanée, utile en cas de jambes lourdes par exemple ou de maux de tête. Veillez à la diluer dans une huile végétale neutre (coco, sésame) et à ne pas appliquer près des yeux.
Prise en interne (sur un sucre ou une cc de miel), elle stimule la digestion.
Cyprès : action décongestionnante veineuse. Indiqué en cas de jambes lourdes : diluer à 20% dans une huile végétale neutre (attention en cas d’épilepsie ou de cancers hormono-dépendants)
Petit grain bigarade : effet relaxant garanti. Mélangé à une base lavante neutre, il fait de la douche un moment de détente après une journée bien remplie au soleil.
Digest Zen ( Mélange digestif) : composé d’HE de Gingembre, Menthe poivrée, Estragon, Fenouil, Carvi, Coriandre et Anis, il stimule la digestion et est utile en cas de nausées ou mal des transport.
Deep Blue (Mélange apaisant) : contient des HE de Gaulthérie, Camphre, Menthe poivrée, Hélichryse, Tanaisie annuelle et Camomille allemande. Indiqué en cas de contractures, hématomes, douleurs musculaires ou articulaires.
Citronnelle ou Terra Shield (Mélange répulsif) : si les moustiques et autres petites bêtes ne sont pas vos amis, voici vos alliées !
Correct X : il s’agit d’une pommade multi-usages à base d’Encens, Hélichryse, Melaleuca (Tea Tree), Bois de cèdre et Lavande. Soulage les irritations cutanées, les lèvres gercées et aide à la cicatrisation. Utile en cas de petites coupures, brûlures, égratignures.

Coorect X doTerra Huiles essentielles onguent aromathérapie solutions naturelles petits bobos

Avec cette petite trousse de base des huiles essentielles de l’été, vous aurez de nombreuses solutions naturelles sous le coude pour pleinement profiter de vos vacances !! Bel été à tous !

N.B : J’ai jeté mon dévolu sur les huiles essentielles  doTerra, certifiées de pure qualité thérapeutique (CPTG), qui pousse l’exigence plus loin que le bio. Les HE doTerra sont 100% pures, garanties sans pesticides ni produits de synthèse. La démarche équitable de la marque correspond à mes valeurs. Je prends soin de moi et aussi de ceux qui cultivent les plantes et de notre planète 🙂

Pour en savoir + sur ces huiles, c’est par ici et si vous avez envie de les commander au tarif préférentiel (-25%), contactez-moi, je vous accompagnerai avec plaisir pour créer votre compte.

*Ces suggestions ne se substituent pas aux conseils d’un aromathérapeute ou d’un médecin.

Soupe detox : céleri, fenouil, gingembre

Voici l’automne et le temps des soupes et veloutés qui revient.

Cette soupe detox ultra-simple est composée de 2 légumes astringents au goût légèrement anisé, riches en fibres et en oligo-éléments (phosphore, potassium, vitamine K, C, et du groupe B). La saveur piquante du gingembre facilite la digestion et permet de réchauffer le corps à l’heure où le thermomètre baisse.

Ingrédients (pour 2 personnes):
1/2 céleri rave
1 bulbe de fenouil
1/2 cube de bouillon de légumes
1 càs d’huile d’olive
1 bout de gingembre frais (de la taille d’une phalange)
Quelques branches de persil
Graines de sésame
Poivre

Soupe d'automne detox fenouil céleri rave gingembre

Épluchez le céleri rave, coupez les parties dures et les extrémités du fenouil. Lavez les légumes et coupez-les en morceaux, placez-les dans une casserole, puis faites les revenir avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive, le gingembre épluché et le demi cube de bouillon. Dès qu’ils dorent à peine, couvrez d’eau à niveau et laissez cuire 10 mn. Mixez et ajoutez le persil frais et les graines de sésame au moment de servir. Ajustez l’assaisonnement (sel/poivre) selon votre goût.

Salade croquante d’hiver : céleri, grenade, pomme, féta.

C’est l’hiver et sous ses airs gris et maussades, c’est paradoxalement l’une des saisons dont les assiettes me plaisent le plus.

Oui c’est vrai, je suis fan de soupes, mais pas que. Loin d’être monotones ou ringardes, nos assiettes peuvent être craquantes, juteuses, vitaminées, pleines de peps et de créativité.

Exit les bouillons réchauffés, les légumes bouillis, place à la variété, aux textures, aux couleurs ! Les légumes racines aux formes biscornues se tranforment en veloutés onctueux ou en écrasés, les feuilles vertes nous apportent de la fraîcheur et du craquant et les agrumes une note juicy à nos journées.

Et on se retrouve, à couper, à effeuiller, ciseler ou égrenner et comme en témoigne cette salade qui est à l’honneur aujourd’hui, notre bol appelle presque le Printemps par sa fraîcheur.

J’ai choisi de jouer avec le sucré-salé et l’équilibre croquant-crémeux, tout en cultivant le plaisir des yeux. By the way, cette salade méga vitaminée est parfaite quand on attend bébé !

Des couleurs en voici en voila :

le vert du céleri branche, riche en fer et excellent pour les systèmes digestif et urinaire

le rose de la grenade : bourrée d’anti-oxydants, riche en vitamine C et en fibres, elle aussi facilite la digestion. Elle contient également de l’acide folique (Vit B9), qui participe à la synthèse de l’ADN et joue un rôle important  dans la production et la mulitplication de nouvelles cellules, comme c’est le cas pendant la grossesse.

Grenade

le rouge de la pomme :  en manger une chaque jour -selon l’adage- « éloigne le médecin pour toujours »

les graines de courges riches en sel minéraux (dont le fer et le zinc, essentiels pendant la grossesse), sont également une bonne source de protéines végétales et apportent du croustillant au mélange

 

Ingrédients pour 2 pers. :

3 tiges de céléri branche
1/2 grenade
1/2 pomme (type Juliet)
75g de feta
Graines de courge

 

Pour la vinaigrette :

2 cs d’huile olive
1cc de vinaigre d’umeboshi
1cc de miel d’acacia
Qq gouttes de jus de citron selon le goût (attention la grenade apporte déjà des notes acidulées)

Inutile de saler : le vinaigre umeboshi et la féta en contiennent déjà.

Salade Croq'Hiver

 

Et c’est tout simple :

Lavez bien votre pomme et coupez-la en quartier sans la peler (surtout si elle est bio pour profiter de ses vitamines).

Lavez le céleri et coupez-le en tronçons de 2cm.

Egrenez la grenade comme ça (eh oui pratique et rapide, en 2 coups de cuiller à pot c’est le cas de le dire 😉 ) :

Emiettez la féta et parsemez de graines de courge.

Emulsionnez tous les ingrédients pour la vinaigrette, versez-la sur la salade au moment de servir et voilà c’est prêt!!